Après Soisy et Montmorency, la fronde des habitants qui osent défier les représentants du Conseil Général continue de s'amplifier.

Peut-on encore parler de concertation ou bien de dialogue de sourds, alors que le Président du Conseil Général s'obstine à faire avancer coûte que coûte (bien que sans financement) un projet de route express d'un demi-milliard d'euros qui est rejeté par désormais l'unanimité des habitants.

IMG_5733 IMG_5734

La petite salle des fêtes de Groslay pouvait contenir 150 personnes assises. Il y avait plus de 200 personnes au total, tous les recoins de la salle étaient occupés ainsi que le balcon pittoresque aux airs de farwest.

IMG_5735_r

Toutes les personnes ont assisté en silence au discours et à la présentation habituels suivis d'un zoom local sur le projet d'avenue du Parisis. Les habitants semblaient médusés en découvrant les disproportions de cette route express par rapport aux voiries existantes qui leur semblaient tout à coup ridiculement petites.

IMG_5742

 Une habitante s'est dite "confondue par l'angélisme" de la magnifique brochure distribuée par le Conseil Général à l'entrèe de la salle. Les expressions "site propre" et "circulations douces" ne lui semblaient vraiment pas adaptées aux effets destructeurs de ce projet sur l'environnement. "Fournirez-vous les masques à oxygène pour se promener en vélo ou à pied le long de cette autoroute ?"

Le Vice-Président (également Maire d'Enghien) a réitéré en terme de menace la possibilité que si l'Avenue ne se faisait pas, des logements sociaux pourraient être construits massivement sur les emprises actuelles du projet (il oublie au passage que le PEB de Roissy restreint le droit de construction). Autre argument tout aussi maladroit pour tenter de faire basculer l'opinion en faveur du projet : "un investisseur est prêt à mettre 1 milliard d'euros pour le Triangle de Gonesse" (non dit, il s'agit du groupe Immochan qui projette de réaliser un centre commercial, associé à une piste de ski et une plage tropicale à deux pas des pistes de Roissy)

Suite et fin de cette "concertation" sur l'Avenue du Parisis le mardi 13 novembre à 20h dans la salle des fêtes de Deuil la Barre.

Compte rendu officiel de la réunion : CR_integral_reunion_concertation_ADP_Groslay_16octobre2012