La réunion de "concertation" sur Soisy avait donné le La. Dans une atmosphère tout aussi survoltée, la deuxième réunion de concertation pour la partie ouest du tracé de la dénommée "Avenue du Parisis" s'est déroulée à Montmorency dans la salle des fêtes comble le jeudi 11 octobre 2012.Montmorency-2012-10-11-tribune

Après la présentation du projet par l'équipe du Conseil Général dirigée par le Président en personne, une première prise de bec musclée eut lieu entre le Maire de Montmorency et le Président du département au sujet de l'infaisabilité budgétaire du projet. Un tonnerre d'applaudissements salua la talentueuse prestation du Maire.

Le débat qui suivit entre la salle et l'estrade aborda le projet dans ces moindres détails. Un intervenant dans la salle rappela que ce projet avait des « allures pompidoliennes » et relevait d’une logique des années soixante dix à une époque où on ne se souciait guère de la pollution de l’air, du réchauffement climatique et de la raréfaction des énergies fossiles. Les habitants firent part de leurs préoccupations personnelles avec beaucoup de bon sens et d'humour : "Je devrais supporter le son de cette guitare ?" s'interrogeait une Montmorencéenne à propos de la proximité du fameux "carrefour guitare" de sa maison. "Mais la rue de la République sera coupée !" faisait remarquer un habitant en constatant comme toute la salle que la circulation dans Montmorency deviendrait très problématique si ce projet devait voir le jour.

Plusieurs personnes ont souligné le caractère paradoxal d'un projet qui, au motif de désenclaver certains quartiers et désengorger les routes les plus chargées qui traversent la ville d'Est en Ouest (de St-Brice à Soisy) -voire du Nord au Sud (de Domont à Enghien)- risque au contraire de ramener énormément de trafic de transit, voitures et camions qui sortiront de l'avenue du Parisis pour se perdre dans les rues adjacentes chaque fois que cette bretelle d'autoroute sera elle-même saturée

Deux heures durant, chaque intervention de la salle fut saluée par une salve d'applaudissements tandis que les défenseurs du projet victimes des huées du public étaient contraints de s'offusquer du manque de respect des habitants.

Ci-dessous, détail de la diapo avec le fameux "carrefour guitare"

Diapo-Montmorency-detail

Compte-rendu officiel de la réunion : CR_integral_reunion_concertation_ADP_Montmorency_11oct2012

 Suite du "feuilleton", mardi 16 octobre 2012, 20h, à la salle des fêtes de Groslay.